Accueil Politique Un darwinisme libéral et social, notre prochain modèle de société

Un darwinisme libéral et social, notre prochain modèle de société

0
0
15

 

 

L’histoire vaut pour leçon !
Chaque fois que les sociétés sont entrées dans l’excès, chaque fois elles se sont brûlées les ailes. La crise met en exergue les lois du marché, les déséquilibres sociaux condamnent le capitalisme et la répartition égalitaire le communisme …………

Il n’y a pas de société sans faille car il n’y a pas d’humanité parfaite. La critique des systèmes est intéressante dans le cadre de l’urgence actuelle. Elle aidera à trouver la porte de sortie ! Mais nos philosophes et nos élites sont devenus des politiques, le peuple n’exerce plus son rôle et les équilibres sont rompus.  La situation du monde demande une réflexion pointue. Où trouver les solutions ?

Nous voyons bien que nous sommes assis sur un terreau révolutionnaire. Ne choisissons pas ce chemin, il est
parsemé de sang, d’avilissement, et ne conduit pas au mieux être des peuples ………… au contraire !!!!

Nous nous trouvons devant une nouvelle erre, apaisons les tensions, pour nous permettre la transition.
L’alternative est-elle une sociale démocratie libérale.  Elle a le mérite de poser les questions suivantes : A quoi sert le capital ? L’égalité sociale est-elle nécessaire ? Comment préserver l’harmonie de la planète pour permettre à tous de vivre (manger, boire et dormir à l’abri) ? Un capitalisme peut-il mettre l’humanité comme intérêt principal ?

 

L’organisation des territoires est passée de la société Anarchique à Clanique, à Royauté, République, à Empire, à Démocratie républicaine …………… Tous ces systèmes ont organisés des structures d’Etat servant à gérer des  Territoires, des hommes, des échanges de compétences. Dès les premiers jours de la société humaine, on échange pour gagner plus, on impose le gain, même si la complexité des échanges ne sont pas du niveau du 21ème siècles, le système lui n’a pas bougé d’un pouce ………… Penser que le capitalisme est mort, c’est nier qu’un travail a une valeur ! Les guerres meurtrières provoquent les chutes de dynasties, mais pas du système
capitaliste ! …………. L’Anarchisme, Le Marxisme, le Socialisme, le Libéralisme, les Mouvements Démocrates, etc, sont des principes d’organisations du capitalisme de base. A aujourd’hui, personne n’a trouvé une nouvelle façon de tuer le temps qui passe qui se démarque de l’échange et du travail. ………… Notre monde bascule
parce que les relations à l’argent (ou échanges) deviennent organisation Etatique. Et que ces dernières n’en contrôle plus les intérêts, ni les objectifs !

 

Pour sortir de cette crise, il faut que nos dirigeants arrêtent de croire qu’ils pourront à eux seuls résoudre leur petit problème d’égo ………… Il faut qu’il retrouve le sens de l’intérêt commun et de la valorisation du capital en taxant le capital, ou la valeur ajouté des échanges financiers, à égale valeur que la taxation des échanges du travail et de la production, répartir cette nouvelle trésorerie au rachat des dettes, en humanisant notre planète (il est intolérable que des gens meurent de faim, de soif, de froid), Encadrer les Lobbies, Supprimer les  mandats à vie, Organiser une Europe et une mondialisation des Peuples………..

La crise est mondiale ! Le système  est véreux et mondialisé !
Il va falloir réapprendre à être des êtres humains, comprendre les objectifs importants et les mettre en place en associant les peuples et enfin croire que l’on peut avoir un capitalisme qui met comme intérêt principal  l’humanité, pour cela il faut une classe politique irréprochable !!!!!!

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Nadine Daugé
Charger d'autres écrits dans Politique

Laisser un commentaire

Consulter aussi

BOX RELAIS 800

Box RELAIS 800 est une réflexion sur la mise en place « d’axes rebonds » à partir de l’éco…