Accueil Politique Quand la crise pétrolière vient au service d’une révolution !

Quand la crise pétrolière vient au service d’une révolution !

0
0
5

Aujourd’hui l’inquiétude est grande pour les peuples occidentaux face à ces révolutions spontanées.

Les peuples arabes réclament la liberté, et nos vieilles démocraties qui ont vu passées de nombreuses révolutions sans lendemain ont peur ! Elles s’interrogent. Elles aussi doivent assurer la liberté à leurs concitoyens. Un engagement rapide peut mettre en péril la paix en Occident. Leurs décisions sont difficiles à
prendre !!!!!!!!!

Peut-on encore parler de révolutions spontanées ou de réalisme populaire !

La démocratie dans le monde arabe est inéductable car elle est leur seule chance de sortie de cette crise pétrolière annoncée ………. Les pièces de l’échiquier économique mondial ne leur donnent pas le choix. Ils devront aller dans le sens des peuples. Tous ces pays arabes avaient fondés leur dynamique économique sur
une seule donnée : l’or noir ! …. Nous savons qu’il deviendra rare, puis inexistant. Il faut trouver d’autres ressources : Tourisme de masse ? Economie durable ? etc. Tous ces systèmes prennent directement leur source dans un monde en paix et dans une démocratie évoluée.

Démocrates !  Ne laissez pas certains partis appuyer sur des mécanismes bien connus de protectionnismes sociaux-culturels ou économiques pensant gagner des élections locales. Ne nous trompons pas, leur vision est de courte portée. Elles ne seront pas au rendez-vous de l’histoire. Seul les pays démocratiques ouvert à ce nouveau monde pourront garantir la paix et préparer un nouvel Eldorado !

Soyons solidaires de ces démocraties qui naissent ! ……… Le monde qu’elles nous ouvrent est une chance inespérée pour notre vieille Europe !

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Nadine Daugé
Charger d'autres écrits dans Politique

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Un sujet de philo ,doit t’on tolérer l’intolérance ? (lancé sur fb)

La tolérance est la conscience que la différence est une chance pour soi. L’intoléra…