Accueil Politique Rêves Européens Pour digérer avril 2011

Pour digérer avril 2011

0
0
7

L’intelligentsia prise par labyrinthe Libyen

(dauna floguez) On juge la qualité de l’esprit à sa  capacité d’accepter la différence ….; et je vois que cet article synthétise tout ce que l’on a pu t’écrire …………..et des avis différents tu en as reçu !!!!!!!!!!! Ceci me rassure, chaque fois que le crime ne laisse pas indifférent, on peut penser qu’il y a une chance de paix ! Comment elle s’écrira seul le peuple libyen le décidera. Et si aujourd’hui il te semble que nous soyons face à un avenir incertain …………La Libye est enfin rentrer dans le sens de l’intelligentsia mondiale, parce que les peuples s’interresse à la liberté de son peuple ………… quelque soit les incertitudes liées aux intérêts économiques, politique, religieux qui pourraient être à l’origine de cette ou non intervention, d’ors et déjà elle nourrissent le rêve de liberté d’un peuple, voire des peuples, ces incertitudes créent des liens, ces incertitudes batirront une société libyenne qui n’acceptera plus la dictature, qui se libère ……… et tout ton écrit précédent prouve que le monde est déjà passé dans l’après, qu’il a décidé que la libye serait démocrate …………… quelque soit la forme que prendra cette démocratie, quelque soit le courant de pensée qui les guidera …………. les peuples du monde ne voudront pas d’une dictature, car leur combat fait rêver tous les démocrates du monde …………. je suis confiante …………. nous venons de vivre un moment historique, toute la médittérranée sera libre ! ……….. Tout reste à inventer, les moments qui viennent vont être passionnant !

Et c’est une chance inouïe pour l’Iran ………… si la médittérranée est libre …………. les peuples voiisins en bénéficieront ! ………… Oui, nous vivons un moment historique, et tout est à inventer …………… Je suis heureuse de réaliser que les livres d’hitoires seront tous à réécrire, car la pensée même des horizons historiques devront être revus ……………. Inouïe ?!?!?!

Nous avons tous quelque chose à vendre, et c’est tant mieux parce que sinon dans ce monde du cac40 on nous ignorerait  …………. en France on nous dit que l’on a pas de pétrole mais des idées, mais les Français n’y croit guère ?!?!?! ………… Pourtant beaucoup d’imigrés veulent venir en europe, nous aussi on doit avoir quelque chose à vendre ? …………..; A votre avis, c’est quoi ?

Je réponds à ton affirmation, tu dis que c’est l’appat du pétrole qui pousse la solidarité internationale, nous ici on nous dit que tous les immigrés venant des pays du Maghreb veulent venir en France ………. Alors je pose la question qu’est-ce qui pousse ces peuples à venir nous coloniser ? On a pas de pétrole !!!!!!!!!!! ………. ce discours n’est pas le mien, je te donne simplement une information on vous dit que nous voulons coloniser les autres, mais sachent que les mêmes extrêmistes disent la même chose à l’inverse …………. et si tout bêtement c’est la pression des consciences des peuples du monde qui ont fait pression sur l’ONU ? …… je crois à cette possibilité …………. Quand les peuples seront libres,, nous verrons !

Ah bon, alors je te dis que la résolution de l’ONU  ce n’est pas pour le pétrole, c’est juste pour aider les peuples et éviter la boucherie ! ….. Si je te crois, tu me crois ?

Cela viendra, grâce aux peuples de la région …………. Il y a des révolutions qui ne peuvent venir que des peuples, sinon elles engagent la paix dans le monde ………. Je suis convaincu que cette paix est en marche …………. j’espère simplement que la vie qui nous est donnée sera longue et que nous pourrons le voir ……… mais j’ai confiance et cela fortifie mon optimiste, l’avenir qui s’écrit aujourd’hui est une source d’espoir pour nos enfants  …………

On gagne toujours à l’intérêt des peuples  ………….. après quel intérêt d’une accélération de la mondialisation des démocraties  …….. peut-on parler d’un syndrome ?????? …………… Chacun son idée !

Pascal Michel Kadhafi un fou? un stratège oui.. car il a floué avec habileté la communauté internationale sur ses propes defaillances, et des paradigmes viciés de l’interieur, vos conclusions sont louables mais dans une visée socialste , métaphysiquement une structure civilisationnelle n’est pas démocrate, seule une abstraction de type aristocratique dans le sens d’une dévotion à l’ethique la permet , mais avec une autorité toujours militaire, et ce depuis la Grèce d’Athènes…la democratie comme projet de civilisation?non c ‘est un dispostitif qui neutralise les antagonismes et diffèrent les fatalités , un tampon et un espace temporel pour y faire pousser on ne sait pas trop quoi ontologiquement…« Rappelez-vous tout simplement qu’entre les hommes il n’existe que deux relations : la logique ou la guerre. Demandez toujours des preuves, la preuve est la politesse élémentaire qu’on se doit. Si l’on refuse, souvenez-vous que vous êtes attaqué et qu’on va vous faire obéir par tous les moyens. »  (Valéry)

des paradigmes viciés de l’interieur : qu’est-ce que cela veut dire SVP ? @pascal : je n’ai rien compris après cela, vous pouvez vous exprimer en plus simple pour moi ……..; merci Ne le deviendrait-on pas tous « psychopathe » si nous avions le droit de vie ou de mort sur tout ame qui vive ? La nature humaine dans l’excès, sans contre pouvoir mène à la dictature et au meutre ……….. Une démocratie responsable accepte les contrepouvoirs, la justice en est un, la liberté de la presse, la liberté syndicale, la liberté de culte ………… c’est l’organisation législatif des ces contrepouvoirs qui maintien une république démocratique et qui assure la liberté sans que cela engage la vie de qui que ce soit ……..

Je crois que ma culture est trop pauvre pour vous suivre, quel écrit de Valéry me conseillez-vous pour comprendre votre raccourci ?????? …….. l’art de la discution entre un inculte et un érudit, c’est qu’il faut que l’un des deux se mette à la portée de l’autre ………… et dans ce cas on sait qui doit faire l’effort ! …….. soit c’est jouable, soit il faut abattre des cartes ! ………..

Pascal Michel Ah je ne vois plus « l’exposé’ il y a eu un bug j’ai l’impression , je le remettrais en ce cas…la dogmatique non-métaphysique sociétale est une dictature dans ce paradigme.

Si la démocratie c’est la liberté et que La liberté ait un sens à la vie en politique, peut-on dans ce cas parler de métaphysique ? cela m’amuse, mais cela oblige à la réflexion ………. ce petit jeu devient plus qu’intéressant, mais il serait peut-être souhaitable de le continuer sur le mur de l’un ou de l’autre, cela devient génant vis à vis du texte initial et des vies concernées ………. donc on continue chez qui ?

« Dans toute dictature, qu’elle soit démocratique ou qu’elle ne le soit pas, c’est le fait qui prime. Dans le premier cas, on garde l’illusion qu’il ne s’agit pas d’une dictature en proclamant, par le biais du vote, que sa voix vaut n’importe quelle autre, et l’on ne conserve de l’universel que le fantasme, car seule la cessation de ces voix les constitue comme équivalentes, dans un silence d’urne. Ainsi, celui ou ceux qui, post festum, exerceront le pouvoir dictatorial démocratique parleront par principe de cette même voix qui est semblable à toute autre, qui sera donc celle de chacun, à défaut d’être celle de tous »

Une dictature n’a pas de légitimité ……….. elle s’impose de fait par la violence quelque soit la structure politique …… et le suffrage n’est que le reflet de la prise d’otage fait au citoyen ……….. dans toute démocratie où le suffrage est universel et respecté, quelque soit l’organe de décision et sa situation sociétale, il n’y a pas de fantasme lié la la liberté, c’est la diversité des pouvoirs et leur hiérarchie qui dans ce principe protège ……….. la seule condition de conservation de ce principe démocratique et d’une certaine liberté c’est l’éducation, la culture et la morale .…..

???non par la loi et la police…dans les faits, » on a coutume de dire que la tolérance a pour limite l’intolérance, et que l’on pourrait ainsi tolérer toute opinion, à l’exclusion, toutefois, de celle(s) qui ne vous tolère(nt) pas, vous ou votre opinion. La liberté, de même, s’arrêterait là où commence celle des autres. De surcroît, il est à remarquer que ces vertus sont souvent considérées comme « démocratiques ».

Qu’est-ce à dire ?

Que c’est faux. Car si lesdites vertus sont posées comme légitimes, elles doivent être aussi déclarées universelles. Mais, évidemment, elles ne le sont pas. Pourquoi ? Simplement parce que la tolérance octroyée par le régime démocratique est isomorphe à celle du régime dictatorial. En effet, il est obvie que, à l’instar de la démocratie, la dictature tolère quiconque la tolère.  Serait-ce alors une divergence quant à la primauté du fait sur le droit ? Pas davantage. Car dans un système majoritaire, c’est le nombre qui fait loi, lois qui ne sont pas édictées en référence à des valeurs qui le dépasse (ce qui serait réputé dictorial), mais selon des valeurs démocratiques immanentes à son exercice. Mais ceci, c’est la définition même du fait. Ainsi, en démocratie, est-ce bien le fait majoritaire qui constitue le droit. Finalement, le droit y revient au fait. Car que fait une majorité si ce n’est dicter sa loi à une minorité ? Quelle légitimité a ici le grand nombre, sinon celle du fait ? Les normes qui résultent d’une décision majoritaire peuvent, en droit, être opposées à la vérité, car ce qui fait la vérité universelle du théorème de Pythagore, par exemple, n’est pas lié au caractère majoritaire du nombre de ceux qui en soutiennent la vérité. Notons que l’expérience enseigne bien plutôt que c’est d’ordinaire à l’inverse que l’on assiste »

je prends vos paradigmes Nadine: » l’art de la discution entre un inculte et un érudit, c’est qu’il faut que l’un des deux se mette à la portée de l’autre ………… et dans ce cas on sait qui doit faire l’effort ! …….. soit c’est jouable, soit il faut abattre des cartes ! « …….premier préjugé sur mon érudition, et second de considérer que c’est à l’érudit présumé d’enfiler une panoplie de pédagogue , de partage oui mais pas d’éducation ,c’est une dictature minimaliste et en digression de « l’eliminativisme » au niveau du langage et des idées et une dénaturation parfaitement inégale considérant que l’inculte n’a pas les capacités de l’érudit?, ainsi que ferait Voltaire de nos jours? lui qui a passé son temps dans la cour des princes, il faut bien une inspiration de l’intellect par le haut et dans l’adversité pour une érudition…quand on comprend pas on relit 4/5 fois(comme c’est souvent mon cas) on cherche un sens, une inspiration, une métaphore,un symbole ceci est » la liberté »…la culture  ne fait pas l’intellect non plus…il a des gens cultivés et saturés de savoir qui ne savent pas les étoiler, on ne peut opposer inculte/érudit…

Je ne me sens pas coupable de ne pas savoir, je le serai si je ne voulais pas apprendre …….. c’est pourquoi je demande à l’érudit de bien vouloir continuer la joute et de me laisser le temps de la digérer …… l’échange pour moi est fructueux et je demande que cela continue !
@pascal : La différence entre la physique et les mathématiques c’est que pour le premier l’expérience et l’universalité ont valeur de vérité, alors que le second seul l’universalité des théorèmes est prise en compte ………….. on pourrait penser que la démocratie est comme la physique un prélude à l’universalité ………. si la majorité pensent, elle dicte la conduite pour tous, mais charge à chacun de pouvoir tout remettre en question (à condition bien sûr que le droit le permette) …………  c’est une différence entre dictature et  démocratie ! ., mais la minorité peut toujours remettre la décision à discution, ………. L’état de multiplication des solutions apportées par des minorités garantissent des vérités ou s’en rapproche ……. C’est tout de même mieux que la parole unique d’un dictat !
Juste pour le fun : il faut abbatre DESCARTES avec Paul Valéry, cela m’a semblé un joli jeux de mot
 Oui Nadine il n’y a pas de vérités universelles et mathématiques absolues , il y a des axiomes et ce depuis Kurt Gödel qui a définitivement brisé les espoirs d’une mathématique formaliste…la spéculation est le territoire de la métaphysique, en outre pour prendre une voie assez érudite du moins relativement magnanime et riche , faut -il encore que chaque idée garde son sens, et ne soit dilué dans l’informe idéel, la première règle sera alors de s’affranchir du suffrage universel comme légitimité de pensée, et surtout de la démagogie , qui est une forme de dictature d’expression et surtout langagière, truffée d’astuce dialectique horizontale…la métaphore oui sur Descartes , mais la magie d’une métaphore c’est de ne pas la célébrer, tout comme la démocratie, et ses toutes ces céremonies populaires intranscendantes limite forcées…14juillet -saint valentin-fete des voisins…

 

Parce que le système binaire est donné comme base ? Toutes les autres formulations ne sont que des expressions calculées ou intuitives ? ………….. Est-ce à dire que le système binaire est métaphysique ?  Merci pour le temps que vous me consacrez ! J’accepte l’insulte et la perçoit comme une analyse de ce que je suis : démagogue ! Mais cette société m’a-t-elle offerte une possibilité différente de m’exprimer ?  C’est pourquoi la porte que vous ouvrez m’intéresse et finalement me font entrevoir de nouveaux horizons que  je n’attendais pas de ces pages bien limitées ! On fête ce que l’on peut, et il serait dommage que l’art vous écartes de la réflexion populaire, on trouve la logique un peu partout, ce qui pourrait vous surprendre, si l’on prend votre préambule qu’il n’y a pas de vérités universelles et mathématiques absolues la connaissance est devant, il faut être curieux de tout et de tous pour pouvoir s’en abreuver et les endroits où elle loge nous sont inconnues. Mais si nous devons prendre comme axiome que la démocratie peut se passer du suffrage universel, alors vous écartez la pensée populaire dans l’élaboration d’une société, et sur ce chemin je ne pourrais vous suivre, car je crois qu’il n’y a pas de société sans peuple, et effectivement c’est de la démagogie ! Mais je crois à ce discours, et il est la base de mon engagement ! ………… Dans la première  constitution européenne on laissait une part noble au peuple en lui permettant d’interpeller l’assemblée européenne dès l’instant où 1 million de citoyens le demandaient (pétition), ce qui a été retiré à la deuxième lecture (contre l’avis du peuple), puisqu’il n’y a pas de suffrage universel direct, et on s’aperçoit que la pensée élitiste ne fait pas mieux, voire écarte ceux pour qui elle est censée rayonner ………. C’est en parti ce que j’ai voulu dire dans « si la majorité pensent, elle dicte la conduite pour tous, mais charge à chacun de pouvoir tout remettre en question (à condition bien sûr que le droit le permette) …………  c’est une différence entre dictature et  démocratie ! .,  la minorité peut toujours remettre la décision à discution, ………. La multiplication des solutions apportées par des minorités garantissent des vérités ou s’en rapproche ……. » ………… c’est une solution dans le cas d’un suffrage universel proportionnel !

Pascal Michel Aucune attaque contre le « peuple » dans mes propos, mais sur la tutelle du peuple dans des sphères démagogiques et intranscendantes (fausses communions), ni d’attaques personnelles,j’objecte sur le sentiment supérieur de la pensée occidentale et de l’orthodoxie rationaliste , et surtout les juges de l’histoire , et de revendiquer les cocardes conquises par d’autres à des fins oligarchiques, il n’est pas question d’élitisme mais des » droits imprescriptibles de l’âme », qui ont vocations à sublimer les systèmes et le temporel/accidentel, à condition que la représentation symbolique et mythologique , véritable nourriture des civilisations soient opératives…dans l’Europe que vous semblez décrire , c’est imperceptible.

Maintenant si on fait appel à dieu ! Alors des vérités et contre vérités nous pourrons en écrire, car de ce point de vue nous sommes sûrs qu’il n’y a pas d’universalité ! Quoi que, l’inverse est vrai ? Quand à la perception de l’Europe sur son peuple, nous sommes d’accord nous en sommes qu’aux systèmes primaires, voire même au big bang ……….  Tout est à faire, même par commencer à en exprimer une idée qui pourrait au moins devenir la base d’une réelle formation d’Etats !

Pascal Michel J’évoque l’anthropologie et les structures des civilisations, avec ma rationalité propre, qu’il  y a des dénominateurs communs et que ceci est une piste… »nos ancetres les gaulois » ça fait grincer les dents, il faut savoir que c’est une fallacieuse manipulation de Napoléon III , en outre  j’espère ne pas vous apprendre que nous descendons de Francion et que nous disposons d’une racine mythologique troyenne, celle qui a permis à Charlemagne de devenir empereur (comme légitime par prestige égal avec Enée et Rome)…il ne s’agit pas de revenir aux systèmes politiques des mérovingiens, mais de mieux comprendre les synergies et imbrications alchimiques des peuples, avant de juger les libyens.

 

Il y a en chaque homme une histoire, résultante d’autres, nous pourrions parlé d’un phénomène historique domino …….. au début il y a le 0 et le 1, et nous en sommes tous une déclinaison …………. Comment peut-on juger un peuple, si nous ne sommes pas capable de comprendre l’histoire qui est la notre, celle qui nous est commune ………… mais il y a peu de maitre capable d »écrire l’avenir même en ayant la connaissance ………. restons humble face à l’autre, découvrons-le, proposons nos visions mais en aucune façons nous devons les lui imposer. Chacun pourra adapter ou non les propos en fonction de sa propre histoire. Croyons en l’autre et à sa capacité de comprendre et d’adapter ! Inculte avec Francion et beaucoup d’autres ……. mais ne désespère pas d’apprendre ……….. et reste vigilante quand aux propos personnels, ils n’ont de valeur que dans l’instant, la donnée suivante peut tout remettre en cause, l’idée de la connaissance universelle est à banir ……….. mais on peut essayer de savoir un peu plus, pour comprendre un peu plus ………….. est-ce que cela évites les erreurs d’appréciations ? …………

Pascal Michel il n’y a d’erreurs que dans le miroir de Soi, la fierté n’est pas l’orgueil, en l’occurence est orgueilleux celui qui a fait le tour de son nombril anthropocentré pour déclamer/réclamer de l’universel…pour etre permeable à l’autre faut-il encore avoir la capacité permutative de passer du moi(projection tronquée du soi)i au soi(d’où je vois le monde), et de discerner l’essentialité, et en dernier recours pour etre universel il faut etre enraciné…en resumé attendre l’aval du soi et une forme d’unité transcendantale avant de convaincre/agir …sinon on observe et il est préférable de se taire plutot que de prendre des positions intenables soi-meme..(cf. Libye entre autres) Seul un esprit obtus examine soigneusement les ruisseaux, ce qui compte c’est de voir les sources » Cicéron(cf. la puissance du discours .W.Stroh)…en marge pour atteindre les sources , il faut creuser et éprouver, il faut un brin de singuliarité et de consistance dans la multitude des formes, et s’y tenir, non dans la négation de la verité de l’autre , mais dans la différence qui compose la variété orchestrale des hommes et pas un prototype humain qui coulerait comme un robinet d’eau tiede du ruisseau universel…en outre la royauté par exemple sans en faire l’apologie n’est pas une sphère politique stricto-sensu, c’est bien plus vaste et commun, c’est une instance qui transcende les valeurs et les représentations symboliques des peuples, donc le potentat dicatorial est à reviser du moins à nuancer…donc la question érudite serait la suivante « quel peuple,quelle civilisation n’a pas procédé avec cette instance »?la réponse est aucune, ce qui donne une primauté métaphysique et non politique a la génèse et la métabolique des « sociétés »que ça plaise ou non.

La pensée, la parole et l’action sont le miroir du Soi ………… Notre reflet est à l’origine de l’organisation de notre société ………..  Quelque soit les valeurs associées à la nature humaine, leur conséquences sont importantes quand à la réalisation de la structure que l’on érige (la démocratie en est une) ! …….. Celui qui se tait détruit la civilisation par défaut, alors qu’à l’inverse la parole la détruit par action ! …… Mais la pensée reste dans ce cas là Serions-nous plus heureux dans un monde muet et inactif ? ………. L’homme aurait inventé d’autres principes car cela va de soi, il est un bâtisseur nuisible doué de réflexion !  ………. Alors il serait plutôt intéressant de trouver une option qui équilibre cette société ?  …….. La fin du règne humain, mais nous n’aurions plus rien à nous dire ………… Alors imaginons de nouveaux concepts !

Par quoi commençons nous ? …………

La monarchie : n’est pas un système spontané, il est issu du poids de l’histoire. Sans doute une résultante d’une démocratie balbutiante un homme promu chef de clan (Kadhafi ?), sur des critères sans doute important du moment ……..  Comment le clan c’est transformé en monarchie ?

Pascal Michel La monarchie issue du poid de l’histoire ? c’est une vision bien « hegelienne » mais l’héritage est plus profond et vaste, la monarchie est le système politique d’une transcendance métaphysique qu’est la royauté…elle tire sa source de la souche commune de toutes les civlisations traditionnelles , qui etaient tripartites= clergé-sacerdoce/aristocratie-Prince/producteur-reproducteur-artisan, le Roi represente l’autorité et l’unité des synergies des trois fonctions…l’ancien régime dejà moribond avait conservé cette organisation avec un clergé-eglise/monarchie-noblesse/tiers etat…en marge la Libye n’est pas monarchique , c’est un concordat de trois régions, et Kadhafi a destistué une monarchie, pour s’y substitué en « guide suprême « , sur une base socialiste ,c’est une unité mythologique , axée sur le mythe de la révolution, c’est un castrisme avec ses specificités culturelles et religieuses, mais garant de l’unité libyenne voire de son identité, en outre en abattant ce système on fera une autre identité, il faut savoir que la libye etait pendant très longtemps sous domination ottomane, il va etre très difficile de construire une Libye sans l’eclater, cela sera possiblement mieux ou pas….

En guise de conclusion(la mienne) , la démocratie est une instance d’immanence stricte, elle est profitable aux peuples à condition d’égalité absolue, la démocratie ne s’impose qu’avec le soutien militaire/police ou militaire/dissuasif, si la démocratie c’est la liberté de dire des énormités absolues et autres facilités de l’esprit pourquoi pas , si ça devient un dictat retro-actif et révisionniste de l’homme c’est un soucis, l’injonction démocratique et égalitaire ne suffit pas le noyau qui se tisse est plus complexe , il faut un souffle et une grande inspiration, et ces grands peuples qui avaient certes des préjugés ne pas les désosser jusqu’à la moelle de leurs substances si on veut rester « humain »…pour preuve nous avons 56% d’abstentionnistes chez nous , des enfants gatés?oui et non: la nullité horizontale de la rhétorique et la facilité du discours de communication, la séduction grégaire , le manque de substance caractérisée , le manque de vision , le manque de caractère , le manque de vie tout simplement , autant de facteurs qui détournent des urnes pour un versant démocratique autre et tout aussi apocalytique = l’individualisme de masse derrière les incantations.

La démocratie occidentale à tot fait de devenir un paillasson où tout le monde essuie ses semelles plates , en 50ans dejà on sent la barbarie revenir dans les « ressentiments » pseudo/nationaliste »si la nation est une transcendance, je ne le pense pas. ressentiment sur la possesion du voisin, convoitises, culte de l’imposture perçue comme une ambitieuse qualité ,ressentiment donc mais peu de communion…on se demande bien quelle digue va canaliser tout ceci quand les derniers bastions materialistes vont s’effondrer sous le poid du paradoxe « multiple-individuel »…

A ce stade de la joute je campe comme vrais vos propositions historiques, mes connaissances m’interdisant la contradiction, mais le lecteur pourra toujours venir vous contredire s’il y a lieu, permettant ainsi à notre échange de travailler sur des données les plus précises possibles ou plausibles.

Vous dites « tire la source de toutes les civilisations traditionnelles » ….. « toutes » est exagéré, votre flamme vous emporte ! ……… le système politique monarchique est une vision politique primaliste. Celle des chefs de clans leurs conquêtes s’élargissant territoires et sujets + un besoin d’assurer le suivis par ses héritiers et l’Orgueil de croire que la lignée emporte sur le hazard, ainsi ce système politique : la monarchie est né de la nécessité de résoudre un problème fondamental comment assurer la gestion du patrimoine. Et pose tout le problème de l’organisation sociale, la Royauté n’est qu’une option ………… Guttemberg, puis la Réforme des Religions ont permis de passer à un autre stade celui de la démocratie !

Pascal Michel Mes paradigmes n’ont pas vocations a convaincre il ne sont point rhétoriques, ils sont une expression subjective mais sur des faits , mon interprétation est singulière j’en conviens elle vaut tout autre…mais votre vision tranchée je la récuse encore une fois , une nouvelle assomption fantasmée en outre  on ne peut comparer par exemple la royauté de saint -Louis et celle de Louis XIV complètement baroque, le style , tout est dans le style de l’exécutif d’un pouvoir, pas dans le système…il faut savoir que la monarchie est devenue radicalement comme vous la décrivez temporelle depuis Philippe IV dit le Bel(14emme siècle),en tant que pouvoir temporel et « gestion du patrimoine »et surtout démantèlement de la chevalerie, veritable purge métaphysique/spirtituelle, ce qui est le veritable schiisme de l’occident monarchie/idée imperiale féodale, donc encore une fois vous jugez comme obsolète des millénaires qui vous dépassent, quant a votre chronologie c’est une rhétorique du méta-récit progressiste qui pourra certainement vous convaincre vous-meme, je ne vous en dissuade pas, j’oppose une autre visée que vous semblez combattre avec un drapeau en berne de références et d’apports substanciels.

 Démocratie au suffrage universelle qui est à l’origine du premier choix celle du choix du chef de clan ! …….. Ce n’est pas parce que 42 ans d’histoire ont échoué que l’histoire n’avance pas …….. nous allons tous vers l’origine puisse nous ne savons gérer que ce que nous connaissons. Donc notre système d’organisation n’est qu’un éternel recommencement, à l’image de la mère nature. Si nous prenons Kadhafi et Facebook, nous devrions avoir d’autres avancées spectaculaires. Et nous retrouvons la logique de la ligné, la gestion du patrimoine et la volonté sociale des peuples pour exister ……. Le meilleur compromis actuellement serait une monarchie constitutionnelle, n’ayant pas de royauté, il va falloir inventer …….. Quelle organisation politique pourrait convenir à part la démocratie parlementaire et présidentielle ?

j’ai l’habitude d’agacée avec la prétention que la pensée fait exister tout être ……….. dommage que vous donniez primeur qu’à la  culture et non à la logique …… je n’ai pas le temps en ce moment mais je finirai la joute cette nuit et vous remercie par avance pour ce doux moment de réflexion, cela était pour moi bénéfique, mais je conviens que vos prétentions sont bien au dessus des miennes ! J’espère que vous trouverez des équivalences car la vie doit être très ennuyeuse quand les autre vous offrent plus rien ………..

Pascal Michel il n’y a pas d’executif ideal, peu importe le nom ou le système , le tout est d’avoir du sens , et une finalité des communions ou des choix civilisationnels , tant qu’on reste sur une visée materialiste de partages des richesses et une horizontalité, on reste dans la gestion oligarchique, les » autres » resteront dans leur sphère propre à leur mesure, les Spartiates ne seront jamais des Atheniens, des ilots féodaux , pas de nation , pas de citoyen planétaire voilà ce qui risque de se produire , un eclatement en micro-état

Culture et logique? je comprends votre logique je n’y adhère pas , car je la perçois comme immanente, l’histoire n’est pas la culture c’est la vie selon mon propre vécu!quant à ma prétention elle est toute relative ,il a bien fallut que je lise/rencontre et métonne et m’imprègne des autres , où bien je suis un dieu omniscient?il y a une fissure dans votre logique,car « L’âme cultivée, c’ est celle où le vacarme des vivants n’étouffe pas la musique des morts » …il se trouve que je suis bac-4…

je suis du peuple , pas de particule, pas de sang bleu, d’extraction simple je ne réclame rien à la société,je souscris à une forme d’aristocratie , étant définie, non en termes sociologiques, mais rigoureusement métaphysiques comme une possibilité universelle : « Le véritable aristocrate est celui qui a une vie intérieure. Quels que soient son origine, son rang ou sa fortune » .

 

Le système binaire est ma référence, le 1 et 0 ou 0 et 1 suivant son Soi, universel et individuel, vie et mort.   Ma logique : 1 (l’espace) est 0 (le big bang), puis 1(la vie sur terre), 0 (le syndrome de l’après terre ?), etc ……. Entre le 1 et 0 nous écrivons l’histoire humaine et terrestre : la préhistoire, l’homme, les clans, les chefs de clans, les convoitises, les guerres, les espaces, les sociétés, leur gestion, leur organisation, leur orgueil, leur domination, leur pouvoir, leur descendance, leur patrimoine, leur manque de visibilité, leur manque de projection, leur organisation politique, leur idéal, leur littérature, leur progrès, etc …………issu de l’effet domino, nous n’avons pas le choix nous arriverons au 1. Et tous les chemins nous y mènent inexorablement  !………… L’intérêt de vivre : croire que l’homme est important ? Croire qu’il y aura une place pour l’homme après ? Dieu ? Croire que cette logique est fausse ? Regarder le monde à l’échelle humaine ? La folie ? La mort ?  Remplir le vide ? …………… L’individualisme est sans doute une forme de protection, un aveu d’échec, un manque d’espoir, une perception d’être écarté de l’histoire humaine qui s’inscrit, à quoi bon la mondialisation et après ? …….. Kadhafi et son peuple sera soumis à la même logique inéducable, l’Iran et toute les dictatures, la démocratie, la mondialisation et après ? Tout commence et tout fini, et après ? Si on ne répond pas rapidement à ces questions nous auront des vagues de suicides collectifs ……….  Qu’ont les philosophes à proposer, personnellement ce qui me rassure c’est la vie sur les autres planètes et pour moi le syndrome c’est celui de l’extraterrestre, nous aurons besoin d’être soudé pour résister à l’invasion, mais je suis d’une nature optimiste ………. Pour les pessimistes, ils pourraient penser que la terre va imploser et que seul ceux qui seront allés coloniser les autres espaces auront des chances de survis, mais on peut aussi croire que tout va durer inéternam ! J’ai choisi de remplir ma vie en organisant celles des autres ! Mais je suis très curieuse et j’écoute ce que les autres ont à dire au cas où ils aient une donnée que je n’ai pas pris en compte et qui remette en cause ma logique. Finalement je crois en dieu car pour l’instant c’est le seul message qui me permette d’attendre ?

 

Pascal Michel le système binaire?et pourquoi pas les hypostases de Plotin? les axiomes de la mécanique quantique (la pensée fonctionnerait sur une base de bombardement quantique), la théorie de l’archifossile,ou la tentative de dépassement de la métaphysique par Martin Heidegger, tout ceci est spéculatif, la matière se sont des ondes qui s’entrechoquent, rien ne prouve que ce que nous voyons avec le cerveau est réel, rien ne prouve le contraire non plus…tout ce qu’on peut penser c’est qu’il y a une porosité ontologique du supra-sensible/invisible et une sphère d’intuition non-rationnelle chez l’homme dans son discernement. Les histoires d’extra-terrestre et de la terre centre du monde c’est de l’anthropocentrisme , le système cosmologique n’est pas à notre mesure , c’est insignifiant et complètement baroque cette conquete de l’espace, compte tenu des limites spatio-temporelles , on fonce dans le mur de Planck,c’est une démesure colossale sachant qu’en voyageant à vitesse lumière on serait désintégré. il en résulte que j’ai vraiment du mal à suivre vos séquences de questionnement et votre pensée pour le moins baroque ça part dans tous les sens, avec des notions d’appréciations complètement subjectives voire des poncifs pris comme axiomes et des termes fourre-tout, c’est pas désagréable    mais y a aucun axe binaire véritable ,votre logique s’efface dans vos digressions pittoresques et exotiques…à ce compte là le mythe hésiodique me parait bien plus vraisemblable, sans vous manquez de respect ni douter de votre louable intention de base de vouloir aider les autres.

L’idée de Plotin me convient assez ! Archer Fossile ?
Spéculatif : oui ………. Mais lorsque l’état de conscience est semble-t-il arrivé à 1 ou 0 (on ne peut vraiment pas savoir qu’elle est la valeur initiale), à part admettre que tout est spéculatif et que le seul horizon possible c’est de trouver la solution unique, universelle qui mène au stade suivant si tant est que ce dernier appartienne au monde animal, à part monter des hypothèses je ne vois pas ce que l’on peut faire ? Nous amenons juste un grain de sable, mais sa nuance est tellement intéressante !
La matière une énergie, des ondes qui s’entrechoquent ce sont des données actuelles prenant en compte  la masse, le temps, la masse est une donnée uniquement terrestre, peut-on la convertir en espace noir, la théorie des quantas n’est qu’une théorie, le faisceau de lumière ne fait partie que de notre acuité visuel possible à ce jour a-t-il une réelle existance dans l’autre monde ? Mais peut-être qu’il y a une solution isomorphe ? (kadhafi !!!!)
Si on prend l’hypothèse de plotin, le discernement de l’homme est dans le 1 et par voix de conséquence le 0, donc nous connaissons la solution universelle, l’unique, elle est en nous, tout ce que nous faisons c’est de la trouver !

Pour la désintégration, l’espace fera appel à l’esprit, l’Ame, l’intelligence, le 0 ou le 1 ….. mais le corps n’est que terrestre, c’est une machine formidable qui nous aide à transporter l’essence de la vie métaphysique. Il faut bien donné un nom au binaire suivant, extra-terrestres pourquoi pas ? Sans imaginaire, il n’y a pas d’approche possible de la vérité ?

S’occuper des autres c’est s’occuper de soi, peut-être qu’on peut y trouver une réponse qui fera avancer …….. je raconte être aller à l’aniversaire d’une centenaire et la première chose que je lui ai demandé, qu’elle enseignement me proposez vous : la Modération, n’est-ce pas l’équilibre, il lui aura fallut une vie pour comprendre que la première des qualités pour exister c’est d’être en harmonie avec la raisonnance terrestre ! Hésiode dites-vous, un compliment merci

le point d’orgue, le moment où 1 ou/et/est 0 ……. L’équilibre ………. l’âme, l’intelligence, l’un …….; le père, le fils et le saint esprit, ……….. la pensée, la parole, l’action ………. la réponse est en nous ! ………… et nous avons besoin des autres pour continuer à chercher …….. Merci pour ce moment, il me faudra beaucoup de temps pour analyser toutes vos déclamations …………. je suis passée à l’instant d’après ! ……….. maintenant je suis apaisée, ma pensée existe déjà, ce questionnement est normal …….. il me manquait la rencontre ……….. encore merci ! ………….. Quand au peuples de libye : un concordat constitutionnelle ? Un équilibre possible ? ……………

 

Pascal Michel Très bien ..voici en marge une succincte explication de l’héritage social de la Grèce (héritage social ou psychique?).Hésiode les races métalliques et la tri-fonction sociale de l’équilibre:la dikè(justice) et Hubris (orgueil démesuré)=Race d’or(Diké)-Race d’argent(Hubris)—>niveau fonctionnel: souveraineté juridico-religieuse…..Race de Bronze(hubris) -Race des héros(Diké)—>niveau fonctionnel:Guerre….Race de Fer( diké et hubris alternatif)—-> niveau fonctionnel: production….le premier couple(or-argent) évoque la fonction royale, le deuxième couple(Bronze-Héros)la fonction guerrière; le troisième groupe, formé de la seule race de fer, mais divisé en deux aspects,évoque la fonction nourricière.De fait ,le récit rappelle la nécessité d’un équilibre entre les trois fonctions et le danger que constitue pour le groupe social l’hégémonie d’une fonction sur les deux autres…parfaitement superposable aux civilisations autres que la Grèce…(à l’age de bronze etc)

 

 

 

 

 

 

 

  • Plagieur, vinaigre qui a pris la couleur du bon vin.

    Une certaine vision de la piquette, le plagieur est un vinaigre qui a pris la couleur du b…
  • Débattre ?

    Si dire, ne sert à rien, si penser ne change rien, alors autant se taire et mourir seul &#…
  • L’affaire Benalla

    C’est l’histoire d’un petit « pet » qui a enflé du…
Charger d'autres articles liés
  • Plagieur, vinaigre qui a pris la couleur du bon vin.

    Une certaine vision de la piquette, le plagieur est un vinaigre qui a pris la couleur du b…
  • Débattre ?

    Si dire, ne sert à rien, si penser ne change rien, alors autant se taire et mourir seul &#…
  • L’affaire Benalla

    C’est l’histoire d’un petit « pet » qui a enflé du…
Charger d'autres écrits par Nadine Daugé
Charger d'autres écrits dans Rêves Européens

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La passion est une torture dont on se libère qu’en épousant le bourreau !

14/08/2014 …