Analyse III du Budget de l’Etat 2010

Analyse III du
budget de l’Etat rapporté à un ratio de 1000 euros de recettes

 

a)      Comment
trouver de nouveaux foyers fiscaux :

 

-
l’augmentation de la natalité (en France un foyer = 2.1 enfants, soit
une progression de 0.5% des foyers fiscaux à terme)

 

On pourrait presqu’en rire tellement c’est plaisant de faire
des enfants ………….. alors on nous dis que les femmes françaises sont les
plus fertiles d’Europe avec 2.1 enfant par femme !

 

Derrière ce chiffre peut-on trouver réellement de nouveaux
foyers fiscaux ?

 

Si on considère que :

-
la
France c’est 50% hommes et 50% de femmes avec une
augmentation de leur espérance de vie (ce qui induit plus d’enfants et plus de
vieillards)

-
On prend en compte les enfants de sexe féminin, les femmes
en âge ou non de procréer

-
On estime qu’il n’y aura pas de catastrophe écologique,
militaire ou médicale

-
On estime que ces données seront les mêmes (voir
améliorés pour les 25 prochaines années)…………..

 

Alors peut-on considérer que la Franceaura dans 25 ans plus
de foyers fiscaux avec un taux de natalité important et une baisse de la
mortalité ………… ?

 

Si pour certains l’augmentation des foyers fiscaux
paraissait simple avec la natalité, solution, qui je le rappelle nous est
serinée depuis 40 ans …………….  Ce
simple commentaire sans aucune précision montre qu’elle est plutôt
hasardeuse et complexe à mettre en place !

 

Elle a pourtant un intérêt compensatoire dans le cas où le
choix se porterait sur le contrôle de  l’augmentation de foyer fiscaux de façon
mathématique avec l’immigration ………….. Elle joue un rôle dans
l’intégration ! La complémentarité des deux actions : natalité +
allongement de la vie + immigration agit sur trois facteurs : une
meilleure intégration, la préservation de la culture française, et
l’enrichissement de cette dernière avec la diversité culturelle intégrée et non
enterrée …………..

 

La
Natalité et la longévité ne permet pas l’augmentation
systématique des foyers fiscaux, elle agit en garantie de l’esprit culturel à la Française ………….
mais ceci sera abordé bien plus tard …………. restons à l’analyse de notre
budget ………..

 

Donc le meilleur moyen d’augmenter les foyers fiscaux c’est
l’immigration !!!!!

 

Dans le cas où nous aurions 65000 immigrés par an, soit 1 immigrant
pour 1000 habitants, il faudrait au moins 1000 ans pour se faire envahir par la
natalité  …………… Si certains
disent qu’ils se reproduisent vite : je rappelle qu’il faut 25 ans pour faire
un foyer fiscal, il faudrait que chaque femme immigrante fasse 80 enfants tous
les ans pendant 25 ans pour arriver à dépasser la population actuelle
…………….. à condition que les foyers fiscaux français ne fassent plus
d’enfant …………. Tout ceci vous parait irréaliste, vous avez raison,
pourtant ce sont les thèses du FN …………. alors je sais que le taux de
fécondité est impressionnante ailleurs, mais une femme qui ferait 80 enfants
tous les ans, on est dans l’ordre du surréalisme ..????????????

 

Donc le meilleur moyen d’augmenter les foyers fiscaux c’est
l’immigration !!!!!

 

Mais encore faut-il savoir laquelle ?

 

Si nous devions avoir une baguette magique nous pourrions
exiger des migrants pour nos foyers fiscaux qui soient de classes moyennes
payant l’impot (IR), consommant (TVA), créant des entreprises (IS), avec
suffisemment d’instruction pour s’intégrer facilement, respectueux de la loi,
fécond, de religion modérée, en bonne santé, et travailleur ……………

 

Mais où sont ces perles rares qui instruit, en bonne santé,
fécond, de religion modérée, travailleur, de classes moyennes, consommateur et
créatif et qui en plus voudrait venir en France, payer des impôts, s’intégrer
et la fermer …………… Où sont-ils que nous puissions les choisir ?
C’est peut-être ce que l’on appelle l’Immigration choisie …………….. ?

 

Vous y croyez vous ?  Personnellement je n’y crois pas !

 

Quand un enfant né dans un foyer fiscal, il faut 25 ans en
moyenne pour créer un autre foyer fiscal ………. Nous pourrions aussi nous
donner 25 ans pour réussir le pari d’une imigration intégrée ! …………….
Dans ce cas là quel serait l’immigration la moins pire ………….. ?

A vous de choisir !

 

 

Prenons le cas de Mayotte :

La départementalisation suppose des évolutions mises en
œuvre depuis 2005 : l’âge légal minimum des femmes pour se marier est relevé de
15 à 18 ans, les mariages polygames sont interdits, même si les situations
acquises ne sont pas remises en cause, la justice cadiale cède la place à une
justice civile. Les minimaux sociaux seront aussi progressivement augmentés, en
commençant par les deux seuls en vigueur, ceux pour les adultes handicapés et
les personnes âgées. De même, la transformation de Mayotte en DOM devrait
permettre l’attribution du revenu de solidarité active, ce qui explique le
lobbying d’une grande partie de la classe politique en ce sens. Le RSA sera
versé à partir de 2012, à environ le quart de ce qu’il représente en Métropole
et sera ensuite progressivement revalorisé sur une période de 20 à 25 ans, en
fonction du rythme du développement économique de l’île, mais avec la mise en
place d’un cadastre, la taxe d’habitation et la taxe foncière devraient
également faire leur apparition.

Montant du RMI pour une personne seule : 455 euros
……….. pour Mayotte à partir de 2012 : 1/4 * 455 euros = 114 euros par
personne ………… si nous considérons qu’il y aurait 20% d’habitants
bénéficiaires = 187000* 20% = 37400 susceptibles d’obtenir le RSA * 114 = 4
millions d’euros ……..

On rajoute tous les prélèvements fiscaux : Taxe foncière,
Taxe d’habitation, Impôt sur le revenu, TVA, Impôt sur les Sociétés, TIPP et on
comprend de suite que l’opération est plutôt positive pour la France ……………. si
à cela on rajoute l’intérêt géographique, le tourisme, etc ………….. 4
millions d’euros ce n’est pas cher payé pour tout ce que l’on pourra percevoir
d’ici 25 ans ………….. à méditer !

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus