Déchirure

Aimer à en perdre la raison,
Aimer et n’oser rien dire,
Aimer sans aucune raison,
Aimer et vouloir reconstruire.

Qu’il est beau cet horizon,
Ce désordre mal habile,
Lorsque ses yeux en abandon,
Laisse le rêve se faire gracile.

Imaginant la chaleur du soleil.
Souffrant des caress’en paradis.
Qu’un espac’ aimant sans pareil,
Illumine, réchauffe la banquise.

Qui au seul coeur sans raison
De ses battements osent dire.
Qu’aimer sans aucune raison,
Détruit, s’il ne peut construire.

 

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus