Accueil Ecrits Histoires, Contes et Légendes Négrepelisse la cité oubliée

Négrepelisse la cité oubliée

0
0
26

Le site actuel du château a toujours était occupé naturellement, soit par les Gaulois, les Romains et la civilisation complexe du Moyen âge.

Tout d’abord appelé Sieurac ou cieurac par les romains qui signifie pointu. Terminaison qui s’appliquait aux agglomérations se trouvant à l’angle aigû formé par deux cours d’eau. Ici l’Aveyron et le Longues Aygues, dont la position d’un poste de défense (présidium) fut dressé à l’endroit même où fut construit le château.

En 400, ce sont les viking qui s’installent. Parlant des habitants, comme « le pays des sévères » (déjà !).

Vers l’an 600, elle fut donné aux Comtes de Bruniquel et en 1074 vendu à l’abbaye de Moissac. Nommé Lamothe St Pierre en 1097 avec son église St Sathurnin.

C’est seulement en 1144 que fut fondée Montauban et les habitants du Moustier et de Montauriol se refugièrent dans l’enceinte du château pour fuir le despotisme des Abbés de St Théodard.


C’est enfin le 17 avril 1270 que des documents parlent de Négrepelisse.

En 1286, une Charte de 78 articles est accordée à cette ville. Elle parle de droits seigneuriaux, organisation municipale, attibution de l’officier du Seigneur, code civil, code pénal, droits des haibtants et l’article 35 précise le jour du marché le Mardi et 2 foires, l’une à la Pentecôte et l’autre à la Saint André (actuellement foire à la citrouille, avant foire aux mules).

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Nadine Daugé
  • Pensée cathare vous dites ?

    Créer une polémique sur un sujet endormi en criant :  Le catharisme occitan a-t-il existé …
  • Une atmosphère dérangeante

    Il m’aura fallut du temps pour comprendre. Cette  pensée que je vous livre aujourd&r…
  • Les Cathares, vous connaissez ?

    2012 – suite Nadine —— Et les cathares, vous connaissez ? Lui-demandais-…
Charger d'autres écrits dans Histoires, Contes et Légendes

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’art est une clé qui ouvre des portes sur des champs entiers d’humanité.