La monnaie alternative pourrait-elle lutter contre la perte de liquidité ?

Le revenu de base est sans aucun doute l’idée sociale la plus importante de demain, payé en monnaie alternative, lutterait-elle contre l’évasion de la circulation de notre monnaie. Pourquoi pas ?

Echange avec Val Per sur facebook le 23/05

Mais à condition que cela soit une monnaie gérée par nos régions et non les banques internationales

Actuellement, les monnaies alternatives sont compensées par un organisme bancaire privé sous forme de coopérative. Ce qui veut dire que lorsque je met 10 euro sur un compte bancaire et que ma monnaie circule durant 50 ans, je fais un don au circuit bancaire qui compense cet échange. Mon argent rapporte car ils sont placés sur des échanges mondiaux qui ne me reviennent pas, pire ne reviennent pas à l’économie que je souhaite préserver avec et encore plus pire mes économies pourraient aller dans des paradis fiscaux puisque durant le temps de ma vie, si je consomme local et c’est le cas, je ne reprendrais mon argent qu’à ma mort, sauf si mes ayants droits utilisent cet argent.

Bref, je suis pour une monnaie alternative, compenser par l’état français ou un organisme lié comme la région. Ainsi mes économies bénéficient à mon pays qui porte des valeurs d’ouvertures.

Actuellement la monnaie locale s’échange contre des euros,

1 ML = 1 Euro et l’échange se fait à travers une banque, donc tes économies sont dans un circuit normal et la monnaie dans un circuit en construction, ceci crée un décalage qui sert le secteur bancaire et les paradis fiscaux.

il faut qu’une idée après l’autre fasse son chemin.

SI tu crois que effectivement quand on achète 1ML à une banque avec 1 euro, tu mets tes économies dans un circuit classique et que ta consommation dans un circuit en construction est vrai, tu es déjà sur la même longueur que moi. et je t’en remercie,

Du coup, tu peux comprendre pourquoi les banques sont entrain de s’y intéresser drôlement et pour cause, elles comptent racheter leur bulle négative avec nos économies et faire un subprime inversé, mais un subprime tout de même qui en cas de crise grave mettra en l’air un pays entier, puisque les économies de ses habitants seront dans ces bulles et avec le pouvoir de faire ou défaire des démocraties.

 

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus