Accueil Rêves d'Humanité Dieu Intrigant ce récit de la tour de Babel

Intrigant ce récit de la tour de Babel

0
0
32

le livre de la Genèse… Le texte biblique :

1 Tout le monde se servait d’une même langue et des mêmes mots.
Tout le monde :  les humains, les animaux et Dieu ? Les seuls descendants d’Adam et Eve ?  Ce texte montre que la scène se situe sur une période de la génése avancée, loin de la création de l’humanité. Période où une seule langue élaborait existait possédant de multitudes mots et surtout, elle était celle de tous les humains et qu’ils s’en servaient pour échanger (verset 3 et 4).
A ce stade, on ne sait pas si la  langue est la même que celle que Dieu utilise pour s’adresser aux humains. On peut légitimement s’interroger : Quel est la langue de Dieu ? Dieu utilise-t-il des mots pour s’adresser à nous ?
Je ne m’étais jamais posée la question : comment Adam et Eve communiquaient entre eux et comment Dieu communiquait avec eux ?
Adam et Eve sont-ils les inventeurs de cette langue universelle.  Logiquement, on peut penser que cette langue maternelle est transmise à leur descendance.
2 Comme les hommes se déplaçaient à l’orient, ils trouvèrent une vallée au pays de Shinéar et ils s’y établirent.
Ce passage ne narre pas le déplacement des premiers humains, mais celui des premiers colons vers la terre promise. Shinéar serait la Mésopotamie.
La génèse, n’apparaît pas là comme l’histoire de l’humanité, mais celle du peuple qui croit en Dieu et qui comprend son langage.
Alors, Adam et Eve sont-ils les premiers humains de l’humanité, où les premiers humains à avoir pris conscience de la présence de Dieu et d’avoir compris son langage. Ceci induirait qu’il existait un groupe d’êtres vivants qui n’auraient pas eu cette révélation et qui auraient vaicus dans le Jardin d’Eden en même temps ou avant Adam et Eve.  Le Jardin d’Eden ne serait pas un endroit, mais un état d’éveil qui aurait diviser ces êtres humains, obligeant les croyants en Dieu à partir en terre d’orient.
Ces humains descendants d’Adam et Eve ont, donc naturellement, utiliser la même langue que celle du groupe, et utilisaient les mêmes codes de langage, donc de vie et sans aucun doute de peurs et de croyances, mais en aucun cas en ce Dieu unique qui s’adresse directement à l’humain.
Ceci résoudrait le problème que pose la généalogie d’Adam et Eve qui met au monde 11 enfants tous des garçons et 3 petits enfants tous des garçons.
Adam et Eve ne sont pas les premiers humains, mais les premiers croyants en un Dieu unique.
http://av.goodseed.com/books/fr/atp/TLP_chap09_graph.pdf
3 Ils se dirent l’un à l’autre : “ Allons ! Faisons des briques et cuisons-les au feu ! ” La brique leur servit de pierre et le bitume leur servit de mortier.
4 Ils dirent : “ Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet pénètre les cieux ! Faisons-nous un nom et ne soyons pas dispersés sur toute la terre ! ” 
Cela ressemble à un ordre de rassemblement pour tous les priants en Dieu vers la terre promise. Cette décision prise par les priants nous indique qu’elle ne fait pas référence à un demande divine (verset 5).Elle répond à un orgueil, une jalousie, un souhait de créer un royaume érigé au nom de Dieu mais portant le nom de leur communauté.
5 Or Yahvé descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties.
6 Et Yahvé dit : “ Voici que tous font un seul peuple et parlent une seule langue, et tel est le début de leurs entreprises ! Maintenant, aucun dessein ne sera irréalisable pour eux.
un dessein sera réalisable pour eux = réalise une action
aucun dessein sera réalisable pour eux = réalise aucune action
aucun dessein ne sera pas réalisable pour eux =  abandonner aucune action
aucun dessein ne sera pas irréalisable pour eux = réalise aucune action
Dans cette phrase on peut comprendre que des humains qui n’auraient aucune différence, parlant la même langue, appartenant à la même communauté et ayant le même projet, n’auraient aucune capacité et seraient dans l’incapacité de réaliser une action positive. En quelque sorte, créerait une société stérile.
7 Allons ! Descendons ! Et là, confondons leur langage pour qu’ils ne s’entendent plus les uns les autres. ”
Dieu crée le chao, la divergence d’opinions, la division au sein de la communauté.
8 Yahvé les dispersa de là sur toute la face de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville.
Ce qui aura pour incidence de les disperser sur toute la surface de la terre et l’arrêt de la construction de la ville et de la Tour.
9 Aussi la nomma-t-on Babel, car c’est là que Yahvé confondit le langage de tous les habitants de la terre et c’est de là qu’il les dispersa sur toute la face de la terre.
Il n’y a qu’un seul langage celui de Dieu, et une multitude de langues, de villes et de maison pour éviter que les humains créent une communauté à leur image et en deviennent un nouveau Dieu.On peut se demander si Dieu n’a pas lui-même provoquer l’éveil de Adam et Eve pour qu’ils sortent du Jardin d’Eden et éviter que cette humanité  ne soit stérile et n’engendre que envie et chao. Dieu n’est pas un gourou, et aucun humain ne peut en devenir un.Et si je devais faire un parallèle avec la réalité d’aujourd’hui, le peuple juif n’est pas condamné à errer, mais ne doit pas croire qu’il représente à lui seul la parole de Dieu. Il est un peuple parmi d’autres, en se dispersant il intègre d’autres communautés dont il va enrichir la diversité. Shinéar n’est pas une terre promise, mais une terre comme une autre trouvé au hasard de leur marche.Bâtir une ville (ou un pays) en son nom, une tour (avec des frontières fermées)  pour se réfugier et fuir les autres est une erreur que Dieu sanctionnera toujours. S’enfermer dans un communautarisme rend stérile la conscience et tue l’éveil et la communauté.

Pense bête
Est-ce que vous savez que les chrétiens faisaient un jeûne durant 40 jours pour le carême ?
out ceci pour dire que les lectures des textes évoluent en fonction de l’évolution des humains. Les suicidaires restent suicidaires, et ceux qui veulent vivre en paix, vivent en paix.

Je souhaite un bon ramadan à mes amies priants dieu, mais je les plains car je ne comprends pas pourquoi un dieu exigerait qu’on se prive pour lui, alors qu’il peut nous prendre notre vie à tout moment, et des fois, même si on a fait que le bien.

Ce rituel, comme tous les autres rituels de toutes le religion, ne sont que des obligations que des humains demandent à d’autres humains pour les différencier et ainsi créer une communauté sous influence, et sûrement pas divine.

C’est pourquoi je m’intéresse à la parabole de la Tour de Babel, et on y est en plein, des enseignements pour tous les livres.

Ce qui permet de s »interroger sur sa place dans cette foi ou communauté, et non de permettre d’avoir la foi. La différence est énorme.
Le troisième livre était nécessaire car la communauté musulmane plus jeune de 632 ans, n’avait pas une parole pour elle en fonction de son langage qu’elle a mis en place avant d’avoir une conscience de Dieu.
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Nadine Daugé
  • Définition de ma foi

    Je crois à la définition Zoroastre de la conscience : La pensée, la parole et l’acti…
  • Pentecôte – 2018-05-20

    En ce jour de Pentecôte, je crois que Christ a été crucifié, mais je ne crois pas qu&rsquo…
  • Enseignement divin

    Si Dieu était un citoyen de l’univers qui, n’ayant pu intégrer une communauté,…
Charger d'autres écrits dans Dieu

Laisser un commentaire

Consulter aussi

2027, une autre élection historique !

IL y a très peu de personnages qui sont des clés de l’histoire, Emmanuel Macron en e…