Accueil Politique Projet de société Empathie, antonyme : égoïsme

Empathie, antonyme : égoïsme

0
0
94

Très riche discussion cet après-midi chez myriam. Vraiment très intéressante, elle m’a donné des éléments de réponses à la question posée la veille  à cécile. Pourquoi toutes mes actions sont-elles systématiquement rejetées ?

Il faut que je creuse cette pensée, Myriam explique que la nature humaine ne prend pas en compte le fait que l’être naît seul et meurt seul.

Ce qui voudrait dire que le modèle actuel de notre société serait : on naît seul, on n’est seul et on meurt seul.

Est-ce un choix ? Cependant c’est en totale opposition à la vision de l’humanité qui est la mienne :  »Aucun n’être n’est seul, puisqu’il naît humain »

Cet échange m’a suffisamment interpeller pour réfléchir plus posément à cette idée de l’égoïsme que j’oppose à l’empathie :Je suis sûre que je trouverais des éléments de réflexions dans cette problématique ébauchée lors d’une conversation entre femmes. Si je pouvais trouver des réponses efficaces pour mes actions futures ?!Finalement, l’autre vit seul dans un monde qu’il a battit, dont il connait les moindres espaces, interstices ou erreurs, ce qui le rassure, le rend fort à l’intramuros.Que ce passe-t-il dès l’instant où tu t’approches de trop près ou tu entres dans le territoire où les prérogatives, propriétés de l’autre. Il se sent agressé, dénigré, amoindri, pire attaqué, affaibli ou dévalorisé par l’être qui l’interpelle avec une pensée ou une vision humaniste ouvertes sur le monde, sans mur, ni frontière, en totale opposition avec sa vision sociale, sociétale et structurelle de la vie en communauté.De façon inconsciente, comme le chef d’une meute, instinctivement,  il  rejette la main ou l’offre tendue généreusement, sans chercher à comprendre si l’autre  est un ami ou non, juste parce que tu pourrais mettre en danger  son pouvoir, il rejette, détruisant la fourmilière que tu as mis des années à battir ………. S’il est socialement intouchable, pire, il t’attaque, te blesse et pourrait te tuer sans aucun regret.C’est tellement loin de mon modèle de fonctionnement.Comment peux-t-on réagir face à ce modèle d’égoïsme sociétal ? Il y a pleins de pistes : l’éducation, la culture, la parole, etc …… Mais, quand nous sommes face à des êtres intelligents, comment la Paix réussit-elle à vivre face à un guerrier, au chef ou élu d’une communauté ?

Un être seul, ne peut réussir. C’est la succession de temps, d’annonces, d’écrits ou d’actes qui gagnent sur l’égoïste. Non pas, que l’on réussisse à le faire changer d’attitude, mais on le contraint, on l’affaiblit en étant fort, par la masse qui le renvoi à sa solitude et son isolement.

Si ce monde est de nouveau en guerre, c’est parce que l’on n’est plus des gardiens du temple battit par nos penseurs « zélés » des temps anciens qui nous ont laissé la paix en héritage.

L’europe est un dernier rempart qu’il faut préserver, n’en doutez pas. Condamner toutes les actions en sa faveur, c’est s’isoler et condamner la paix et de façon assez contradictoire, mettre en danger la meute qu’on aime, comme on peut aimer un objet qu’on possède.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Nadine Daugé
Charger d'autres écrits dans Projet de société

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La conscience est l’oeil du cyclope, cet être aveugle et sourd !

Le jour où l’homme comprendra que les plus beaux robots que l’on puissent cons…