ISF, un impôt solidaire de type TIP

La suppression de l’ISF, peut être aujourd’hui discuté, puisque nous n’avons pas les chiffres de retour sur investissement.

L’état a fait un cadeau fiscal en 2018 aux très grosses fortunes, considérant qu’elles joueraient le jeu du développement de l’économie de la France et des Français. Le gouvernement actuel a pensé qu’en contre partie de cette suppression, il y aurait des investissements en terme de développement pour l’emploi et la richesse intérieure de la nation française.

Force et de constater que le retour n’est pas au rendez-vous, chiffre du chômage en hausse ………..

Alors, pourquoi ne pas mettre en place un ISF, comme le modèle de régulation de la taxe intérieure sur les produits pétroliers :

Un taux de chômage supérieur à 5%, l’ISF est maintenu
Un taux de chômage inférieur à 10%, l’ISF, a un taux fluctuant.
Un taux de chômage inférieur à 5%, l’ISF est suspendu.

Le libéralisme, comme tout autre modèle, doit avoir des règles qui encadrent ses dérives. Afin d’inclure tous ces acteurs actrices de l’économie quelque soit leur niveau d’implication, afin de conserver le modèle social français, si particulier, mais en même temps si précieux, je propose la mise en place d’un ISF avec un taux de prélèvement fluctuant en fonction de la réalité des données sociales.

 

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus