Joyeux noël 2018 – Omar Folega

Omar, que cette rencontre virtuelle est étrange, j’ai cru que tu faisais partie de ces candidats à la chance qui cherchant une épouse, pensent trouver un espace de liberté sous le soleil blanc en couchant dans l’occident.

Vouloir emprunter ce couloir moelleux, celle du coussin merveilleux, pour quitter une terre aride. Choisir ce passage comme entrée, puis en sortir affranchi par une explosion d’étoiles oscillantes, pour finir attacher à la liberté sous contrôle des lois. Quelle solution séculière !

Somme toute, c’est une vision de la voie lactée certainement très noble, comprise à une période coloniale par l’enfant d’Afrique qui a pris tout le temps de regarder ces adultes blancs dans toutes leurs complexités de prof-anes.

Rien n’a évolué dans le monde des grands. Il ne faut surtout pas oublier que l’inverse est vrai, il suffit de regarder les enfants blancs ou noirs dans leurs jeux innocents pour comprendre que ce qui change n’est pas la structure sociétale, elle n’a pas de couleurs comme les jeux d’ânes, d’âmes ou d’amoureux, mais uniquement la conscience des demi-grands.

Puis, tes interventions, tes idées et tes objectifs sur autant d’années, m’ont convaincus que tu étais bien l’humain que tu dis être. Le virtuel, n’est pas aussi rapide qu’on veut bien le croire, dans une relation humaine de confiance réciproque.

Alors j’attends avec impatience la suite, et il me tarde de lire tes liens, tes ponts, tes réussites et les mérites de cette terre d’Afrique qui sans aucun doute va offrir au monde comme un cadeau de Paix, toute la saveur de sa culture, la vision de ces horizons flamboyants et l’origine de son innocence préservé par une forme d’autisme traditionnel qui contient tous les secrets de la vie sur terre, enfermés dans son sol aride.

Le jour où les humains découvrirons leur différence comme un miracle de la création, qu’ils auront tous le pain et l’eau nécessaires pour exister et retrouver la conscience de la Paix inscrit dans leurs gênes, ce savant cocktail du vivre ensemble, alors nous serons prêts pour le voyage de la Paix dans l’univers.

Joyeux noël aux tiens, et au plaisir de lire tes cheminements merveilleux et les espoirs d’horizons flamboyants que tu portes.

Bises Oma.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus