L’affaire Benalla

C’est l’histoire d’un petit « pet » qui a enflé durant des mois,

En respirant l’air de rien tous « les premiers levés du roi ».

A force de brasser de l’air et de jouer du vilebrequin,

Les effluves chauffent, sentent la russie, le « caca boudin ».

Il fini par prendre un dernier vent, celui de l’air républicain !

L’histoire dira, si ce petit pet qui sent la m…… inspire quelqu’un,

Si tant est qu’un jour « Gilles et Jaune » aient aimé le respirer,

Ou que Jupiter éclairé est suivi la voie des vents mauvais.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus