Accueil Ecrits Poésie L’affaire Benalla

L’affaire Benalla

0
0
56

C’est l’histoire d’un petit « pet » qui a enflé durant des mois,

En respirant l’air de rien tous « les premiers levés du roi ».

A force de brasser de l’air et de jouer du vilebrequin,

Les effluves chauffent, sentent la russie, le « caca boudin ».

Il fini par prendre un dernier vent, celui de l’air républicain !

L’histoire dira, si ce petit pet qui sent la m…… inspire quelqu’un,

Si tant est qu’un jour « Gilles et Jaune » aient aimé le respirer,

Ou que Jupiter éclairé est suivi la voie des vents mauvais.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Nadine Daugé
  • Le collier de 8 perles

    L’une est douce, blanche, les autres pas La deuxième est fraîche comme une  fleur, L…
  • Toi, le mot sous mon doigt.

    Toi, l’immigré derrière mon droit, Toi, l’humilié devant ton roi, Toi, la pers…
  • Un pied sur deux, fait la ritournelle ….

    Sur les rides du clown, S’écoulent tant de larmes, Que les rires ont creusées, Pour …
Charger d'autres écrits dans Poésie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

2 Libraires sauvent le soldat « Deloche », Merci !

Si un rayon ressemble à un autre rayon, quand il s’agit de l’esprit de lieux, …